Bonjour les brodeuses,

 

Ma co-saleuse

a du mal à retenir son aiguille qui piaffe, qui a envie de plonger voluptueusement dans la toile, suivi par le fil son copain.

- Hmmmm qu'est-ce que c'est bon dit l'aiguille !

- Oh oui ! répond le fil.

Non, non je ne suis pas en train de rejouer la scène de "quand Sally rencontre Harry" avec Meg Ryan, mais savez-vous que pratiquer une activité qui nous plait libère en nous des endormophines (l'hormone du bonheur) qui fait baisser notre anxiété, et abaisse le niveau de douleurs.

 

Alors brodons, brodons et soyons heureuses !!!

 

Je parle, je parle... mais il serait peut-être temps de montrer nos avancées non ? Comme je vous le disais l'aiguille de ma co-saleuse a bien travaillé et voici le résultat

 

c34

 

et la mienne j'ai tenté de faire baisser le niveau de la douleur grâce aux endomorphines mais bon cela n'a pas trop marché, et j'ai préféré la pharmacie aux méthodes naturelles. Alors voici mon avancée

b34

 

Bonne broderie et n'oubliez pas l'hormone du bonheur !